Le refus d’optempérer

Une des défenses possibles à une accusation de refus d’obtempérer (souffler) est de démontrer clairement à la Cour que l’accusé ne pouvait physiquement pas effectuer le test ou que ce test était nuisible à sa santé.

Me Micheline Paradis, Avocate
Alcool au Volant – Plus de 25 ans d’expérience
(514) 235-0783
Première consultation gratuite – Bureaux à Montréal et Laval

PARTAGEZ CETTE PAGE:
Cette entrée a été publiée dans Alcool au Volant: Défenses possibles, Alcool au Volant: Refus de Souffler, Avocat Alcool au Volant(facultés affaiblies), et marquée avec , , , , , , , , , , le par .