Arrêt des procédures prononcé pour délais déraisonnables (23 mois)

Le 13 avril 2011, le Juge Gilles R. Pelletier de la Cour Municipale de Montréal a prononcé l’arrêt des procédures dans un dossier de facultés affaiblies car le délai des procédures judiciaires, entre le moment de la comparution de l’accusée et la journée de son procès, excédaient plus de 23 mois.

Me Micheline Paradis, Avocate
Alcool au Volant – Plus de 28 ans d’expérience
(514) 235-0783
Première consultation gratuite – Bureaux à Montréal et Laval

PARTAGEZ CETTE PAGE:
Cette entrée a été publiée dans Acquittement Possible, Alcool au Volant: Délais déraisonnables, Alcool au Volant: Jugements Récents, Avocat à Laval, Avocat à Montréal, Avocat Alcool au Volant(facultés affaiblies), Avocat au Criminel, Avocat de la Défense, Avocat en Droit Criminel, Avocat pour cas d'alcool au volant, Défenses possibles, et marquée avec , , , , , , , , , , , , , , le par .