Violation du droit d’être jugé dans un délai raisonnable: le Juge ordonne l’arrêt des procédures

Le 9 mars 2012, le Juge Valmont Beaulieu, de la Cour du Québec (chambre criminelle) de Gatineau, a ordonné l’arrêt des procédures dans un dossier de conduite avec les facultés affaiblies.

Dans cette affaire, près de 31 mois s’est écoulé entre le moment où la dénonciation a été assermentée et la présentation de la requête en arrêt des procédures.

Le Juge Beaulieu indique clairement dans son jugement que « la longueur du délai dans le présent dossier suffit pour établir que le requérant a subi un préjudice ».

Me Micheline Paradis, Avocate
Alcool au Volant – Plus de 25 ans d’expérience
(514) 235-0783
Première consultation gratuite – Bureaux à Montréal et Laval

PARTAGEZ CETTE PAGE:
Cette entrée a été publiée dans Alcool au Volant: Défenses possibles, Alcool au Volant: Délais déraisonnables, Alcool au Volant: Jugements Récents, et marquée avec , , , , le par .